HTC One, le retour d’expérience de Laurence

HTC One

Après nous avoir partagé son premier retour d’expérience concernant le Meizu MX2, Laurence revient avec un téléphone qui fait beaucoup parler de lui, le HTC One. Découvrez ses déceptions autant que les bonnes surprises qu’elle a rencontré durant la prise en main de ce smartphone, résolument haut de gamme.

HTC One

Moi : Bonjour Laurence. Quel mobile avais-tu avant d’acquérir le HTC One et pour quelles raisons as-tu choisi le HTC One ?

Utilisatrice du MEIZU MX2 depuis quelques mois, je viens d’acquérir le nouveau HTC One. Pourquoi ? Parce que bien que le MEIZU soit un excellent smartphone que j’ai débusqué après de longues recherches d’un smartphone pouvant allier compacité et performance, j’avoue que sa taille de 4,4’’ a fini par me sembler petite. Effectivement, avant d’enfin trouver ce dernier, qui me semblait être le parfait compromis, j’avais passé de longs mois avec des smartphones à écran plus grand (HTC One X+, Samsung Galaxy Note,…) et j’ai fini par me rendre à l’évidence : je m’étais habituée à avoir un grand écran, confortable à la fois pour la navigation et la lecture, la prise en main, etc.. Et finalement, mon soucis, qui était à l’origine de ne pouvoir loger mon smartphone dans la poche de mon pantalon n’en était plus un, je me suis habituée à le ranger dans mon sac ou à le laisser sur mon bureau !

Bref, vendredi dernier, et après avoir passé les dernières semaines à tenter de résister à l’irrépressible envie de passer pré-commande, j’ai couru dans la boutique ThePhoneHouse approvisionnée la plus proche, à l’autre bout de Paris évidemment, pour prendre possession de ce nouveau bijou ! Je l’ai en version argent (la version noire devrait, a priori, sortir un peu plus tard).

Après quelques jours d’utilisation, je suis prête à faire un premier retour sur les fonctions que j’ai pu tester…

Moi: Peux-tu nous parler de l’ergonomie, la prise en main, le design etc. ?

Parlons tout d’abord de son design, puisque c’est la première chose que l’on voit en ouvrant la boîte.

Evidemment, en le sortant je me suis dit « Whaouuu ! Qu’il est beau !! ». Et effectivement, il est particulièrement beau et élégant.

Lors de la prise en main, l’on s’aperçoit qu’il est léger mais pas trop (143g pour un encombrement de 137,4 x 68,2 x 9,3 mm ; pour rappel, un Nexus 4 fait 139g pour des dimensions de 133.9 x 68.7 x 9.1 mm), ce qui permet une bonne prise en main et donne en plus une impression de robustesse.

Niveau finition, il est également assez convaincant : l’aluminium donne une impression de qualité, les différents éléments semblent plutôt bien assemblés même si les plus tatillons d’entre nous (comme moi par exemple) noterons qu’il y a une différence de niveau, presque imperceptible certes, entre l’écran et les 2 parties en aluminium du haut et du bas, cependant, aucun « vide » entre ces différentes parties.

On note la présence de 2 haut-parleurs, un de chaque côté de l’écran. J’ai visionné quelques vidéos et le son est plutôt agréable, la présence de ces 2 haut-parleurs est donc un bon point.

Toutefois, la partie blanche du cadre pourrait rapidement virer au gris, ou pire, au jaune ! En effet, la matière que je ne saurais déterminée semble pouvoir se salir/décolorer facilement comme l’on peut le constater sur certains modèles en exposition dans les boutiques.

A noter, le port micro USB a été déplacé sur la tranche basse du téléphone ce qui est tout de même plus pratique que sur le côté comme c’était le cas pour certains de ses prédécesseurs (HTC One X, HTC Incredible S, …)

Je regrette tout de même l’absence de « broches » (comme sur le One X) permettant de le placer sur un dock-enceinte, c’était bien pratique…

Moi : L’écran reste un des critères de choix quant à l’achat d’un smartphone. Comment se positionne l’écran du HTC One face à la concurrence ? Quelles différences vis-à-vis de ses prédécesseurs ?

Si l’on s’intéresse à l’écran, là encore, HTC ne m’a pas déçue. L’écran du HTC One X+ était déjà impressionnant mais là, cet écran HD est parfait : la résolution est excellente, les couleurs sont plutôt bonnes, plus fidèles qu’un écran amoled. Toutefois, comparé à mon MEIZU MX2, le blanc est moins blanc, peut-être même très légèrement jaunâtre (cf. photos comparatives One/MEIZU) c’est dommage mais si je ne les pose pas l’un à côté de l’autre, je ne le remarque pas. Mon impression est vraiment positive ici.

La taille de l’écran est idéale, dans les standards du marché… Il est plutôt agréable à l’utilisation car sa largeur réduite permet de bien accéder, même à une main, à toute la largeur de l’écran.

Point important à mes yeux, les boutons home et retour (on notera l’absence de touche multitâche) ne sont pas dans l’écran mais sont des touches tactiles extérieures à ce dernier contrairement au Xperia Z ou Nexus 4 pour lesquelles ces touches viennent se greffer sur une barre en bas de l’écran, en réduisant par la même occasion les dimensions de ce dernier… Ce devrait donc être un point positif pour ce One mais malheureusement une barre apparaît tout de même sur le bas de l’écran pour afficher le menu L. Avec la précédente version d’Android, il était possible de paramétrer le smartphone afin de faire disparaître cette barre mais ici, ce n’est plus le cas et c’est bien dommage ! Il faut espérer que cela sera corrigé lors d’une prochaine mise à jour. La disparition de la touche multitâche me semble également regrettable, elle me permettait de facilement switcher d’une application à l’autre.

Moi : HTC a fait un gros travail sur la refonte de Sense, ici en version 5.0, avec de nouvelles fonctionnalités logicielles disponibles. Peux-tu nous en parler ?

Ce HTC One est équipé de la version 5 de HTC Sense, je ne note rien de révolutionnaire… On constate surtout des mises en forme différentes, des widgets moins nombreux et plus sobres que dans l’ancienne version, voire même un peu trop sobres pour certains : la météo n’est plus qu’une icône simple en noir et blanc, je regrette un peu l’ancien widget. Heureusement, les applications du Market sont toujours là pour pallier à ce manque !

La nouveauté que l’on peut citer est HTC Blinkfeed, l’agrégateur d’informations qui apparaissent sur un bureau qui lui est dédié. Personnellement, je le trouve plutôt utile et bien fait. Il est possible de choisir ses sources parmi une liste définie et ainsi, d’avoir à tout moment un flux d’actualité pour se tenir au courant des dernières informations. On peut ne sélectionner que certains thèmes à afficher dans Blinkfeed, et il peut aussi intégrer les contenus des pages Facebook ou Twitter. Et d’ailleurs il est même possible de poster sur Facebook ou Twitter depuis le bureau Blinkfeed.

Par défaut, lorsque l’on déverrouille le One, on arrive directement sur cette page mais il est possible de n’en faire qu’une page secondaire. Par contre il ne semble pas possible pour l’instant de le désactiver.

Le One est également équipé de HTC Zoé, nouvelle fonction liée à l’appareil photo mais que je n’ai pas encore eu le temps de tester…

Et dernière chose au sujet du clavier, j’ai testé pour la première fois le mode swype et j’ai été surprise de constater que ça fonctionne plutôt très bien !

Moi : L’autonomie est un des éléments les plus dissuasifs pour les consommateurs. Qu’en est-il du HTC One en utilisation réduite et intensive ?

Pour ce qui est de l’autonomie, je ne l’utilise pas depuis suffisamment longtemps pour me faire une véritable idée. Il en est actuellement seulement à sa 3ème charge en 7 jours, ce qui a priori le placerait plutôt bien par rapport à ses concurrents puisque j’ai tenu en moyenne plus de 2 jours complets pour une seule charge mais en même temps mon utilisation a été plutôt réduite, envoi de SMS (20/jour), photos, lecture des mails (3 comptes en push), de l’actualité, Facebook, Twitter, forums, quelques appels courts. Il faudra donc confirmer cela avec le temps mais je pense qu’il doit pouvoir tenir la journée sans trop de problème.

J’ai également constaté qu’il chauffe très peu, voire pas du tout. J’ai eu l’occasion de comparer iPhone 5 et Xperia Z sur ce point et le Xperia Z chauffait énormément par rapport à l’iPhone. Ici, je dirais que le One ne chauffe pas plus que l’iPhone, voire même un peu moins.

Moi : Quelle « Killer feature » t’a fait acheter le téléphone par rapport aux autres modèles équivalents ?

Si j’ai choisi ce HTC One, ce n’est pas pour une fonctionnalité en particulier, bien que j’ai toujours trouvé Sense plus agréable que Touchwizz par exemple, mais pour un tout. Mon premier smartphone était un Qteck que je trouvais révolutionnaire à l’époque, et depuis j’ai régulièrement eu des HTC et j’en ai toujours été très satisfaite, ils sont de qualité, sobres et performants. J’avais envie de voir ce que le nouveau cru donnait et j’espère ne pas en être déçue.

Parmi les concurrents du moment, le Xperia Z est plutôt pas mal également, notamment la certification IP 55-57 est un plus pour moi : addict au Geocaching[1], je marche souvent de longues heures sous la pluie ou dans les endroits poussiéreux et mon smartphone, qui est souvent en ces occasions mon GPS, en fait les frais malheureusement. Toutefois, il est plus encombrant et les retours sur son écran sont plutôt négatifs.

Quant au futur Galaxy S4, je n’accroche plus aux smartphones Samsung : finition trop « plastique » à mon goût donnant une (fausse) impression de fragilité et Touchwizz n’est pas non plus la surcouche que j’affectionne le plus.

Moi : Utilises-tu des accessoires avec ton nouveau mobile ? Si oui lesquels et pourquoi ? Et quels accessoires furent livrés avec celui-ci ?

Je n’utilise aucun accessoire particulier avec ce mobile, ni aucune protection particulière. Je me contente de le ranger dans une housse fitbag que j’utilisais précédemment pour mon HTC One X+.

Le One est livré avec le minimum syndical : un outil pour ouvrir le compartiment micro-SIM, un câble USB, un adaptateur secteur et des écouteurs « standards » mais je ne les utilise pas car j’ai des Beats qui fonctionnent encore parfaitement.

Moi : Tu nous a confié aimer la photographie, que donne ce One avec son capteur « Ultrapixel » ?

J’ai très rapidement testé la fonction photographie du One et a priori, le capteur ultra pixel n’est pas trop mauvais, sans être exceptionnel. Disons qu’en extérieur et avec un bon éclairage, les photos seront nettes et de qualité acceptable. Par contre, en faible luminosité, elles seront assez sombres avec beaucoup de grain.

Par contre, j’apprécie cette possibilité d’ajouter des effets aux photos directement depuis l’application appareil photo. On obtient le même type de résultats en passant par une application tierce ou Instagram mais le fait de pouvoir choisir son effet dès la prise de vue est agréable, ou disons que c’est surtout plus rapide…

J’apprécie également la vitesse d’ouverture de l’application car pour avoir testé le Xperia Z, pour lequel il faut prévoir 5 bonnes secondes avant que l’application appareil photo se mette en route, ici aucun souci, c’est quasiment instantané et il en est de même pour prendre la photo.

Il me reste à tester la fonction caméra. Pour filmer la vie de tous les jours, pas de souci, par contre, la vraie épreuve pour me faire une idée est la prise de vidéo pendant un concert ou j’ai souvent la mauvaise surprise de constater que…. c’est catastrophique ! Dans ce cas précis, je parle du son, l’image étant secondaire pour moi. Soit, c’est carrément inaudible comme avec le Nexus 4 (testé à l’Olympia – http://youtu.be/1_7vMhmJDgA), soit le son est trop faible et saturé comme avec le Xperia Z (testé à Bercy – http://youtu.be/ntb2vQZbJMw). Quelques-uns s’en sortent à peu près, comme le HTC One S (testé au Zénith – http://youtu.be/BaqrgjeVLl0) ou le One X+ (testé à l’Olympia – http://youtu.be/XtkL8AMCLj0). Mais le seul smartphone avec lequel j’ai été capable de prendre de bonne vidéos en concert est l’iPhone (4 et + ; testé à Bercy – http://youtu.be/W31vFQ17z-I) et jusque-là, je n’ai jamais trouvé un Android capable de faire aussi bien donc j’attends avec impatience mon prochain concert afin de voir si ce One est l’Android que j’attendais ou si je dois encore garder en réserve mon iPhone….

Moi : Y a-t-il d’autres remarques que tu souhaiterais partager avec nos lecteurs ?

Oui, vous constaterez que je n’ai pas parlé des performances car tout d’abord, je suis bien loin en une semaine d’avoir poussé le One dans ses retranchements étant donné ses caractéristiques techniques mais je peux garantir que la fluidité et la vitesse sont au rendez-vous !

Les seuls points négatifs pour moi, il en faut bien sinon je n’aurais plus de raison d’attendre avec impatience les prochains nouveaux smartphones, sont :

La capacité de 32Go, un peu limite même si grâce à Dropbox et aux lecteurs de carte qui peuvent maintenant se connecter aux ports micro-SD ce problème n’en est plus vraiment un.
Le bouton power qui est toujours sur le dessus du smartphone!! Allons!! A notre époque où les smartphones font plus de 13 cm de haut, quelle idée de placer encore ce bouton sur le haut, et à gauche qui plus est! Il serait bien mieux sur le côté…
Le capteur ultra-pixel qui ne m’a pas convaincu
Un détail mais un cache serait le bienvenu sur la prise micro-USB (comme sur le Galaxy S ou certains Sony) et la prise jack pour éviter les infiltrations de poussière que l’on risque un jour ou l’autre de retrouver à se balader sur l’écran de notre One, grrr. Certes je peux les ajouter moi-même mais c’est moins esthétique.
L’absence du bouton multi-tâche. Peut-être est-ce paramétrable d’une façon ou d’une autre, par appui long sur la touche Home par exemple mais pour le moment elle se contente d’ouvrir Google Now L.
Et comme écrit plus haut, ce fichu bouton menu qui vient grignoter une bande de l’écran et que l’on devrait pouvoir faire disparaître comme c’était le cas avec la précédente version d’Android.

Pour tout le reste, je suis très satisfaite de cette nouvelle acquisition et pour conclure, je pense que ce nouveau HTC est vraiment très réussi et je le recommande fortement à ceux qui liront cet article ! Vous ne serez pas déçus 😉

HTC One, le retour d’expérience de Laurence
Votez pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *