Le 1er smartphone avec un écran en diamant

smartphone

Quand on pense diamant, on pense luxe, objet de grande valeur, chose inaccessible. Toutefois, cela n’a pas empêché Akhan Semiconductor de concevoir un smartphone avec un écran en diamant. Non pas pour sa brillance, mais pour sa dureté. C’est donc un téléphone doté d’une nouvelle technologie qui rend l’écran de votre appareil encore plus résistant par rapport à ceux qu’on propose actuellement.

Un smartphone plus résistant

L’un des problèmes majeurs que les utilisateurs de smartphone rencontrent, c’est la fragilité de l’écran qui se casse au moindre choc. Et même si les fabricants font de leur mieux pour rendre les écrans plus résistants, avec le Gorilla Glass par exemple, cette technique n’est pas vraiment concluante. En effet, de nombreuses personnes se promènent avec un appareil dont l’écran est fêlé. C’est la raison pour laquelle qu’Akhan Semiconductor a eu l’idée de concevoir ce téléphone avec un écran plus résistant en diamant.

Cette nouvelle technologie a été annoncée pour l’année 2018, mais après un retard de conception et de production, sa sortie a été recalée en 2019. Toutefois, cet écran a déjà été réservé par un constructeur dont le nom n’a pas encore été relevé par le concepteur américain. Le seul élément que l’on connaît, c’est que l’écran est en diamant synthétique. C’est plus solide et plus résistant que toutes les matières que l’on a utilisées depuis la sortie des smartphones.

Une technologie qu’Hawaï a tenté de voler à la start-up américaine

À la fin de l’année 2016, un ingénieur du constructeur de téléphones chinois a contacté l’entreprise américaine. Ils cherchaient en effet une nouvelle technologie pour rattraper leur retard par rapport aux autres constructeurs. Après la signature d’un accord en 2017, Akhan a envoyé un échantillon à Hawaï San Diego en mars 2018. Or ce dernier n’a pas respecté la date à laquelle il devait retourner l’objet en question.

L’entreprise chinoise l’a retourné seulement cinq mois après, le Miraj a été cassé en deux et deux fragments de verre de diamant manquent à l’appel. La société américaine suspecte ce constructeur de téléphone chinois d’avoir tenté de percer le secret de l’écran en diamant.

Si cet écran suscite autant de problèmes avant même de sortir sur le marché, cela peut vouloir dire dire qu’il est très efficace. Il contribuera peut-être à une grande révolution des smartphones dans le monde entier.

Le Miraj Diamond, une grande révolution

C’est un écran qui utilise de minces couches de diamant. Il est fabriqué exclusivement dans le laboratoire de l’Akhan. Il a été conçu pour améliorer grandement sa performance, sa fiabilité, mais aussi son esthétique. Il est six fois plus résistant que les écrans de verre habituels, dix fois plus dure et huit-cents fois plus froid que ses concurrents. Cela lui donne d’excellentes capacités lorsqu’il est adapté à un smartphone. La casse des écrans deviendra alors un moindre problème sur les smartphones auxquels il sera intégré. La qualité des diamants qu’on intègre à cet écran ressemble à ceux de la page https://www.atelierdudiamant-creations.fr/

Un écran qui pose encore des problèmes

Malgré toutes les promesses annoncées par cette nouvelle technologie agrémentée de diamant, celle-ci n’est pas encore très pratique à utiliser sur un téléphone. En effet, ses premiers tests ont encore présenté de nombreuses failles comme le souci d’une forte luminosité et son incapacité à être utilisé en plein soleil. Donc, avant de procéder à son lancement, les concepteurs, ainsi que le constructeur avec lequel Akhan est en relation, doivent trouver des solutions pour rendre cet écran plus adapté à une utilisation quotidienne. S’il présente trop de limites, il risque d’échouer même s’il est le plus résistant de tous. De plus, on redoute l’impact du matériau sur le prix final du smartphone, car un téléphone doté de diamant même synthétique peut revenir cher.

Votez pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *