Test de GTA V (PC)

La longue attente en aura valu la peine. Si vous êtes un joueur PC qui a passé les dix-huit derniers mois à envier la foule des consolistes qui ont pu toucher le titre avant les PCistes, vous savez de quoi je parle. Soyez assuré que vous pourrez maintenant vous vanter de jouer à la version définitive la plus aboutie de GTA V. Bien sûr, les versions Xbox One et PS4 étaient incroyables, offrant GTA 5 à des résolutions plus élevées avec des textures plus détaillées, des surfaces plus lisses, un meilleur éclairage et la profondeur fraîche d’effets sur le terrain, mais la version PC offre encore plus d’améliorations, plus un couple de fonctionnalités supplémentaires qui jouent sur les forces du PC.

Ayant couvert le jeu à plusieurs reprises, je suis à même de vous confirmer que Rockstar a eu le temps d’affiner sa vision du gameplay, du monde ouvert et ses systèmes, telle que la conduite, une meilleure prise de vue et une meilleure conception générale des missions de la série.

A trois, c’est mieux !

GTA V

Il est également question de structure. Divisant l’action parmi les trois protagonistes avec trois histoires imbriquées et de trois saveurs différentes, vous aurez encore une fois la possibilité de feuilleter la carrière, avec sa saga criminelle, avec Michael, en passant par l’histoire du voyou ambitieux Franklin, et Trevor, emblème de la violence burlesque cathartique que nous avons tous au plus profond de nous.

Pompe à fric ?

GTA V PC est beau et complet, le budget y aura fortement contribué. Plus vous accorderez du temps à GTA V, plus vous apprécierez ce qu’est une grande création vidéo-ludique intensément détaillée. Rockstar avait de l’ambition et de l’argent à mettre dans tous les terrains du jeu pour créer quelque chose de difficilement critiquable.
Alors, qu’est-ce que le PC apporte de plus à l’expérience ? Eh bien, pour commencer, une version visuellement plus impressionnante et immersive. Ceux qui sont assez chanceux pour avoir accès au 1440p ou un dispositif 4K s’en prendront plein les yeux. GTA V PC bénéficie du nouveau modèle d’éclairage, des effets de post-traitement, du cycle jour/nuit et d’une végétation plus fournie que les versions consoles nouvelle génération, mais aussi de niveaux supplémentaires pour les textures, les ombres, les réflexions et les détails des ombres.

Techniquement

Il est ouvert à une énorme quantité de machines, avec tous les réglages proposés, mais un système de jeu, équipé d’un core i3 et d’une vieille GTX 660, aura tout de même du mal à faire fonctionner GTA V à un taux de trame décent, sauf si vous réduisez la résolution et commencez à tirer vers le bas les paramètres élevés.
A titre indicatif, sur mon portable MSI GS70 argent, armé d’un i7 4710HQ, d’une 970M 3 Go, le jeu est pleinement fonctionnel avec tous les détails activés à fond @60 FPS, et se targue même d’être jouable en 4K @30 FPS.
Toutefois, gardez à l’esprit que GTA V est vraiment sévère sur la mémoire vidéo. Vous serez averti dès que vous dépasserez les limites de celle-ci. Ignorer les avertissements, et vous pourrez être estomaqué par le détail sur la peau, les textures de fond et en particulier des vêtements, mais le taux de rafraîchissement risquera de bégayer tout le temps.
GTA V tourne magnifiquement bien si vous êtes sur un couple i7/GTX 970 ou Radeon R9 290, mais si vous avez un système moindre, alors vous allez avoir à faire des compromis.

Au-delà de cela, souris et clavier apporte un plus indéniable au gameplay, si vous jouez en vue à la première personne.
GTA Online est bien sûr de la partie et permettra un contenu étonnamment varié, avec braquages, joutes armées, road-trips, cascades délirantes, mais aussi un accès à une immensité de véhicules, terrestres comme volants.

La valeur ajouté du jeu sur PC

Mais ce qui fait la force de la version PC, c’est le nouvel éditeur vidéo et son mode Directeur. À tout moment, vous pouvez enregistrer l’action, par fraction de 90 secondes. Vous pouvez également utiliser une fonction de relecture instantanée afin de saisir des images à partir d’un tampon. Vous pouvez ensuite utiliser l’éditeur pour modifier et montre ces clips, les tailler, ajouter des marqueurs, changer les angles de caméra. En plus de cela, vous pouvez ajouter une gamme de couleurs, des filtres vintage et des effets de télévision, et également ajouter et éditer des bandes sonores, avec une sélection solide de chansons de toutes les stations de radio disponibles dans le jeu.

Rockstar livre ici un outil d’édition qui est à la fois sophistiqué et assez étonnamment facile à utiliser. Bien sûr, les plus habiles d’entre nous déploreront l’absence de plusieurs pistes vidéo et audio et les limitations sur les transitions, mais cela reste normal sur ce genre d’outil en jeu. Beaucoup de joueurs utilisent l’éditeur pour créer leurs propres scènes et YouTube le confirmera sans soucis.

GTA +++

Depuis GTA 3, Rockstar a créé des jeux, comme des films, des mondes où les joueurs peuvent jouer sur leurs propres scènes burlesques ou blockbusters. Maintenant, ils nous ont donné un moyen d’enregistrer, d’affiner et partager notre plus drôle, plus stupides, les plus audacieuses, des moments les plus spectaculaires.

Peut-être que le Rockstar Editor et le mode de directeur ne seront pas au goût de tout le monde, mais lui et les autres améliorations suffisent pour élever GTAV sur PC au-dessus de ses versions console.

Verdict

GTA V est ce genre de jeu ou le seul maître, c’est vous. Tout le monde a droit à un vrai festin. Cette version PC est ainsi la version la plus aboutie du titre de Rockstar, et s’en passer serait un véritable sacrilège, tant le travail et l’investissement à son développement est colossal.

Test de GTA V (PC)
5 (100%) 1 vote

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *