Pourquoi les smartphones coûtent-t-ils si cher ?

smartphones

On se demande souvent pourquoi les Smartphones coûtent si cher. En effet, l’écart peut paraître hallucinant, lorsque l’on se projette en arrière, du temps des Nokia 3210 et des Sharp J-SH04. Mais ce n’est pas si simple…

Les années 2000

Les années 2000 témoignent de la démocratisation progressive du téléphone portable. En septembre 1999, Nokia lance le premier téléphone à antenne interne et écriture T9 : Le 3210. Toute une génération se souviendra de son fameux jeu « Snake » et de ses coques interchangeables, développant, presque, une certaine nostalgie.

A l’époque, le Nokia 3210, ce qui se faisait de mieux, valait l’équivalent de 258€ à sa sortie. En euros constant, c’est-à-dire en prenant en compte l’érosion monétaire due à l’inflation, cela donne environ 315€ d’aujourd’hui. Loin des 700€ qu’il faut au minimum de nos jours, pour se procurer un Smartphone haut de gamme.

Nous sommes donc en droit de nous demander ce qui justifie un écart de prix aussi flagrant.

Aujourd’hui

Aujourd’hui, le contexte n’est pas le même. Le marché du téléphone portable est hautement concurrentiel. De plus, le haut de gamme ne peut pas profiter de la réduction des coûts technologiques, puisque nous sommes en perpétuelle évolution à ce niveau. Les téléphones portables sont à présent des Smartphones, plus comparables à de mini ordinateurs.

Mais que coûtent réellement les téléphones portables aux constructeurs ?

  • Le Blackberry Torch : Prix de vente de 599$ à la sortie, ses coûts de fabrication étaient de l’ordre de 183.04$ ;
  • L’iPhone 4 :  599$ en prix de vente et 194.05$ en coûts de fabrication ;
  • Nexus One : 529$ en prix à la sortie et 191.65$ en coûts de fabrication;
  • Le Nokia N8 : 519$ en prix de vente et 196.96$ en coûts de fabrication.

Ces chiffres sont des estimations il se peut que les coûts de fabrication varient un peu, mais globalement nous sommes dans cet ordre de grandeur, avec une marge brute d’environ 60% pour les constructeurs.

Mais il ne faut pas imaginer que les marques gagnent 60% du prix public. Il faut après ajouter les frais marketing, commerciaux, administratifs etc. Au final, si elles atteignent les 30% de marge, c’est déjà pas mal.

Des coûts supplémentaires pèsent sur le prix des Smartphones actuels et qui n’étaient pas présents (ou moins) sur les téléphones d’anciennes générations :

– Systèmes d’exploitation et les royalties qui en découlent ;

– Les infrastructures serveurs (4G ) ;

– La R&D, permettant de développement et/ou l’utilisation de matériaux « nobles » ou tout simplement coûteux : Verre, Magnésium, Aluminium, Liquidmetal, Polycarbonate etc. ;

– Les écrans ont de meilleurs résolutions (Full HD) et sont plus solides, subissant des traitements anti-rayures par exemple. C’est ce qui coûte le plus cher dans le téléphone ;

– Les marquent disposent de peu de choix pour le processeurs : Intel, Qualcomm ou nVidia, il sont donc très dépendants sur ce point ;

– Enfin, on peu dire qu’il y a beaucoup plus d’intermédiaires qu’avant, sur tous les postes.

Il est possible que, compte tenu du prix de vente global, les gains totaux soit supérieurs à ceux obtenus dans les années 2000, mais en pourcentage, il est peu probable que les marques fassent plus de marge. Le prix des technologies sont les principales charges, pesant de manière grandissante sur le prix des Smartphones. Un poids nécessaire pour que nos produits évoluent.

L’évolution technologique

Prenons l’exemple du Nokia 3310 et comparons-le à l’iPhone 4 (deux téléphones emblématiques).

Dimensions

Pour le même poids, l’iPhone 4 ne fait que 9,3 x 58,6 x 115,2 mm de dimensions, contre 22 x 48 x 113 mm pour le 3310, soit près de la moitié de l’épaisseur en moins.

Écran

Le Nokia 3310 disposait d’un écran monochrome d’une résolution de 84×48 pixels. L’iPhone 4 quant à lui offre une résolution de 640×960 pixels rendant les pixels quasiment invisible à l’oeil, sur un écran tactile couleur.

Batterie

Quand l’iPhone offre une autonomie de 7h en communication et 300h en veille, le 3310 ne permet que 2h d’autonomie en communication et 260h de veille.

Ne parlons pas de tout ce qui est connectivité, appareil photo numérique(qui n’existe pas sur le 3310), applications et jeux… Tant de différences dont on ne se rend plus compte avec le temps.

Pourquoi les smartphones coûtent-t-ils si cher ?
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *